L'éducation durable, un objectif !

Au fil des 20 dernières années dans rôles et des sphères de responsabilités différentes, il m’est apparu évident que les simples connaissances théoriques et pratiques ne suffisent pas pour faire face à un monde en constants changements.

Dans plusieurs sociétés, les encouragements ont longtemps été réservés à ce que j’appelle les « meilleurs académiciens » récompensés habituellement pour être les premiers de classe, ou les meilleurs en mathématiques, physiques, sciences, français etc... Sans rien enlever à ces brillants étudiants, force est de reconnaitre que les « Hard skills » isolées sont rapidement insuffisantes voire insignifiantes sur le marché professionnel, entrepreneurial et même dans la vie de tous les jours. Les compétences transversales prennent alors toute leur place et contribuent grandement à la mise en valeur des talents.

C’est ainsi que j’ai fondé les Grands Prix Atlas Afrique pour appuyer et récompenser les étudiants exclusivement dans les « «Soft Skills ». C’est avec une immense fierté que je vous convie à participer à l’émergence de la jeunesse Camerounaise et Africaine. Il est aujourd’hui essentiel d’être des personnes versatiles et équipées en plus d’intégrer les trois dimensions du savoir : savoir, savoir-faire et savoir -être.

Lorsque les adultes croient en la jeunesse l’avenir leur appartient

Le succès de ce programme repose sur toutes les personnes qui comme moi, croient au potentiel illimité, souvent sous-estimé de nos jeunes. Le programme Les Grands Prix Atlas Afrique est une excellente plateforme pour encourager les jeunes étudiants qui se démarquent en leadership, art oratoire, sport, travail d’équipe et service communautaire.

Tant dans ma vie sociale que professionnelle, j’ai eu le grand privilège de mettre en place des distinctions similaires. Ceci, dans plusieurs organisations en tant que dirigeant mais aussi conseiller, stratège, ou via les conseils d’administration des organisations sur lesquels j’ai siégé. L’impact sur les jeunes est direct, ironiquement palpable et constitue un catalyseur déterminant pour les récipiendaires. Ces sont des expériences des plus marquantes de leur vie.

Je suis fier de ce programme, des jeunes qui sont et seront des récipiendaires des trophées ou bourses Atlas. Merci aux donateurs et aux mentors qui rendent ce programme possible. Notre leadership commun permettra de renforcer les aptitudes des jeunes Camerounais et Africains et de faire leur place dans le monde de demain.